La vie du refuge Duflos


PROTECTION ANIMALE : A quand un code de bonne conduite entre associations ?

 

La petite chienne ZOE adoptée au Refuge et perdue le 23 septembre a été simplement embarquée par un monsieur sous le nez de la propriétaire qui ne l’a pas «entendu» et a été rapidement retrouvée par une autre association dite «de protection animale».

Alors qu’il eut été plus simple de téléphoner au Refuge pour obtenir les coordonnées des propriétaires (la chienne portait la Médaille Refuge DUFLOS avec notre numéro de téléphone) ladite « association» a préféré la conduire en fourrière !!!

Résultat : beaucoup d’inquiétude pour les propriétaires, plus d’une centaine d’euros d’amende et une nuit pour rien en fourrière pour cette pauvre chienne d’un caractère déjà  craintif.

La pauvre chienne aurait eu plus de chance si elle avait été recueillie par un simple particulier. Un comble !!!

 

Toutes les associations de «protection animale» n’ont visiblement pas les mêmes valeurs.

 


Suite des nombreux travaux.

 

Afin de créer une nouvelle infirmerie spéciale "contagieux" l'ancien atelier a été détruit.

Nous avons récupéré et aménagé un nouvel espace près du studio pour notre nouvel atelier. L'occasion vu qu'il est beaucoup plus petit de faire le tri pour ne garder que l'essentiel. 


Les clapiers pour nos quatre lapins sont enfin terminés. Nos petits disposent à présent d'un vaste espace extérieur


Appel urgent

 

Hulk est un jeune chat de 2 ans atteint de la PIF dans sa forme sèche. Il s’agit théoriquement d’une maladie incurable et l’euthanasie est normalement la seule alternative.

Son état n’étant pas catastrophique au moment du diagnostic nous avons décidé de tenter un traitement à l’interferon.

Ce traitement est selon les avis actif ou inopérant mais il présentait pour nous l’avantage de ne pas avoir d’effet secondaire pour l’animal.

Hulk est traité depuis le 26 juillet 2016 et les résultats sont bons pour l’instant, il a repris son poids normal et sa température est elle aussi à nouveau normale depuis plusieurs semaines.

L’inconvénient majeur de ce traitement est le coût (6000€ par an).

Aucun vétérinaire ne le propose donc à des particuliers.

Nous aimerions donc des parrains marraines financiers pour nous aider à prende en charge le traitement.

Vous pouvez faire des dons au refuge avec un petit mot « pour Hulk ».

 

Dans un deuxième temps nous recherchons une famille d’accueil pour lui.

La PIF est une maladie contagieuse pour les autres chats, il est donc actuellement à l’isolement dans un petit box d’infirmerie.

A savoir, il peut très bien mourir rapidement ou dans quelques semaines mois ou années.

Il a besoin d’une grande surveillance (état de forme, selles, appétit,…).

Il doit impérativement être amené chez le vétérinaire une fois par semaine pour son injection.

Il lui faut un environnement calme, sans enfants, sans chiens ni chats exclusivement en appartement (s’il s’échappe et n’est plus traité il mourra dans d’atroce souffrance).

Son vétérinaire se trouvant à Mougins et le refuge à Antibes, vous devez impérativement résider entre les deux.

Si vous souhaitez devenir famille d’accueil téléphonez au refuge pour prendre rendez vous pour examiner votre candidature.

Nous ne vous demandons de la pitié, mais un engagement lourd de conséquence.

 



Lili et Dédé nos deux cochons disposent d'un tout nouvel abri

L'ancien en bois avait plutôt mal vieilli


La rénovation des 7 boxes centraux est terminée

Le résultat est spectaculaire !


SAUVETAGE avec un grand « A » :

Qu’a-t-elle fait pour qu’on la laisse arriver à  ce stade de souffrance, qu’on la largue dans la rue avec son compagnon de galère ?

La fourrière a pris soin d’eux et après plusieurs refus de prise en charge, elle nous a contactés pour savoir si nous pouvions faire un sauvetage.Nous n’avons pas hésité une seule seconde !

Malgré que nous soyons complets, nous ne pouvions pas faire la sourde oreille.

SEAN et ROBIN, ce sont les noms que nous leur avons donnés, sont donc arrivés au Refuge vendredi après-midi.

Le choc en voyant l’état de ROBIN, une plaie vivante ! Les photos parlent d’elles-mêmes.

La boule au ventre, le dégoût de la gente humaine !

ROBIN a été testée POSITIVE leishmaniose par le vétérinaire de la fourrière, qui l’a mise immédiatement sous traitement en attendant que quelqu’un veuille bien les prendre en charge.

On nous a informés que ses poils ont commencés à  repousser ! Je n’imagine même pas dans quel état elle devait être quand ils l’ont trouvée.

Demain, les deux compagnons de galère ont rendez-vous chez le vétérinaire pour un bilan complet. 

Il y aura sûrement des bains à  faire aussi, mais ce n’est pas un problème.

Les soins vont être longs, les frais vétérinaires sûrement importants, mais la vie d’un animal n’a pas de prix. 

Merci à  CHENIL SERVICE de nous avoir contactés pour ce sauvetage. Nous avons deux amours de plus au Refuge et nous allons prendre grand soin d’eux et faire le maximum pour leur apporter le meilleur !

 

Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles sur leur état de santé.



Récemment, des parrains marraines ont été exclus des parrainages promenades car nous avons découvert fortuitement qu’ils utilisaient un collier électrique pour améliorer le rappel d’un de nos chiens durant ses sorties. L’occasion de rappeler que les parrains marraines sont là pour détendre les animaux, leur offrir une récréation dans leur vie au refuge et non pas les éduquer. L’occasion de rappeler aussi tout le mal que nous pensons de ces pratiques.

 Le collier électrique pour chiens, un outil de torture moderne

Aujourd'hui encore pour le dressage du chien, de nombreuses personnes se laissent séduire par la technologie du collier électrique. Évidemment, quoi de mieux pour nous les humains que de contrôler son animal de compagnie à distance sans faire le moindre effort ? Pourtant, les conséquences négatives sont bien réelles.

Avec ce type d'appareil, le propriétaire à la possibilité d'administrer à son chien une décharge d'électricité statique via une télécommande. Il peut ainsi le faire obéir ou le corriger quand bon lui semble. Selon Jean-Luc, du blog  Eduquersonchien, l'utilisation du collier électrique est à bannir définitivement du dressage canin. Il nous explique pourquoi.

Pourquoi le collier électrique fait polémique ?

 

Depuis que l'éducation canine positive est apparue en France ces dix dernières années, le collier électrique, comme les autres les colliers coercitifs (colliers à pointes ou étrangleurs), a déclenché une controverse. Cela paraît logique, car l'intensité du choc de cet appareil électrique traumatise le chien et peut produire de gros dégâts physiques (brûlures, lésions...). Dans certains cas, lorsqu’il est mal utilisé ou défaillant, on a pu également être témoins du décès de l’animal.

Contrairement aux idées reçues, cette méthode de dressage barbare et dépassée n'est absolument pas efficace pour apprendre un bon comportement à son chien. La douleur et la soumission n'ont jamais été éducatives.

De nombreuses études ont démontré que les signaux électriques que produit le collier déclenchent chez l'animal une association d'idées : le chien peut associer les bips du collier à un autre son. Il peut s’agir de la sonnette de votre appartement ou la minuterie du four à micro onde, par exemple. Cela engendre à coup sûr des problèmes de comportement chez le chien comme de l'agressivité, de la peur et bien plus... C’est à coup sûr un stress permanent pour le chien.

Une mauvaise compréhension

Malheureusement, beaucoup de personnes souhaitant régler un problème de comportement (comme l’agressivité) de leur chien grâce à ce collier ne sont pas correctement informés des dommages qu’il peut causer. Ils aggraveront davantage la situation et n’éviteront pas le déséquilibre du chien sur le plan social.

Si vous faites partie des maîtres qui respectent leurs chiens, alors élevez-vous contre l'usage du collier électrique. Car non seulement il est intolérable, mais en plus il est inefficace. C'est pourquoi je vous incite à utiliser uniquement les méthodes positives et amicales comme par exemple le clicker training pour éduquer son chien.

 

Jean-Luc 
www.eduquersonchien.com

 

 

A noter que les colliers électriques sont interdits dans les pays soucieux du bien être des animaux. Ce n’est pas encore le cas de la France très en retard dans ce domaine aussi.


LOLA nouvelle pensionnaire du refuge depuis quelques semaines.

Petite chienne adorable, LOLA vient du Gabon où elle devait mourir exterminée comme beaucoup de chiens errants là-bas lorsqu’ils dérangent.

Sauvée par un expatrié Français, c’est son maître qui de retour en France est dans la galère et qui à grand regret à du nous la confier.

 

LOLA est hélas atteinte par plusieurs maladies tropicales transmises par les tiques et les moustiques. Elle va subir pendant de nombreuses semaines de lourds traitements avec l’espoir que son maître puisse la reprendre un jour.


Compte tenu du nombre très  important de cas de parvovirose dans la région et afin d'éviter une contagion du refuge, les sorties de chiens sont suspendues jusqu'au vendredi 4 mars.


ATTENTION ALERTE PARVOVIROSE

 

De nombreux cas signalés dans la région

 

La parvovirose canine est une maladie infectieuse du chien. Elle est due à un parvovirus, (CPV 2), transmis entre les animaux par contact direct ou par leurs excréments. La parvovirose se manifeste par des atteintes intestinales (gastro-entérite), et plus rarement cardiaques, dont l'issue peut être fatale (jusqu'à 91% de mortalité en l'absence de traitement).

Les chiens sont infectés par contact oral avec le virus CPV 2 dans des excréments, des sols souillés.

Le taux de survie dépend de la précocité du diagnostic, de l'âge du chien (jeunes et vieux sont plus vulnérables) et de l'efficacité du traitement.

La vaccination n’est pas une protection à 100%, comme le vaccin de la grippe chez l’homme, elle atténue les effets du virus.

 

Aussi :

  • Evitez de promener les chiens dans des zones fréquentées par de nombreux chiens.
  • Evitez les mares et autres flaques d’eau.
  • Evitez que les chiens soient en contact avec les excréments d’autres chiens

 

 

La contagion d’une structure comme notre refuge pourrait avoir de graves conséquences pour les plus fragiles de nos pensionnaires.


ATTENTION ALERTE PROCESSIONNAIRE DU PIN

 

De nombreux cas signalés dans la régionCes chenilles possèdent au troisième stade larvaire des poils urticants qui sont projetés en l’air lorsque la chenille se sent menacée5. Leur très fort caractère urticant peut provoquer d'importantes réactions allergiques (mains, cou, visage) mais aussi des troubles oculaires ou respiratoires. Le danger est aussi important pour les animaux de compagnie : un chien atteint à la langue (qu'il peut avoir utilisé pour lécher les démangeaisons sur son corps) s'il n'est pas soigné rapidement par des fortes doses de cortisone, risque alors la nécrose de la langue. Il ne pourra donc plus se nourrir. Il est important de rincer la langue et la bouche du chien avec de l'eau propre, sans frotter.

Il s’agit là d’une urgence vétérinaire.

Pour la reconnaître, c’est une chenille de quelques centimètres (3-4) de long brune noirâtre avec des taches rougeâtres sur le dessus et les flancs. Sa face ventrale est jaune. Le corps est fortement velu et couvert de soies urticantes et allergisantes. Les chenilles marchent en procession les une derrière les autres.

 

 

Aussi en promenade, soyez vigilant lorsque vous êtes à proximité de pins.

 

 


Le refuge vous présente TCHAO abandonné le 31/12/2015 à 1 an et 3 mois. L'an dernier à la même époque c'était un adorable chaton offert pour Noël à une dame âgée !!!!!

Aujourd'hui surprise !!!

il est au refuge car elle ne peut plus s'en occuper.

Comme des milliers de chiens et chats chaque année, TCHAO est venu remplir les refuges de ces cadeaux éphémères.

 


Paco et Gaspard deux petits chiens sauvés in extremis de l'euthanasie par le refuge.




Journée Portes Ouvertes
Dimanche 6 décembre 2015.
Nous vous attendons nombreux !

Le refuge héberge actuellement 3 chiens sauvés de la noyade sur Biot.

Le propriétaire n'a plus de domicile.

Les chiens vont bien !


Suite aux intempéries de la nuit du samedi 3 octobre, nous tenons à vous rassurer.

Même si l'eau est montée de 10 - 15 cm dans les boxes et parcs, les couchages étant en hauteur, aucun animal n'a été en danger.

Aucun dégât non plus à déplorer concernant les locaux, l'informatique, ... etc.

La journée Portes Ouvertes s'est déroulée normalement le dimanche 4 avec un bilan très positif : une adoption chat et une adoption chien pour le week-end, et de nombreux dons malgré les circonstances.

Nous vous en remercions !

Merci aussi pour toutes vos propositions d'aide.


Journée Portes Ouvertes 

Dimanche 4 octobre 2015.

Nous vous attendons nombreux !


Naissances au refuge. Tigrette va bien, ses 3 petits aussi.
Naissances au refuge. Tigrette va bien, ses 3 petits aussi.

Départ de Magellan le goéland
Départ de Magellan le goéland
Enfin libre !
Enfin libre !
Un bon bain
Un bon bain

Nouvel abri pour Dolly notre brebis


Nouveau coin ferme avec les deux poulaillers à gauche et la maison de Lili à droite.
Nouveau coin ferme avec les deux poulaillers à gauche et la maison de Lili à droite.

Comme beaucoup de bâtiments en bois, le coin ferme vieilli mal. Nous avons donc commencé une réfection totale de cette zone. 

Une première tranche a été réalisée avec les poulaillers et la maison de LILI notre cochon.Le résultat est plus confortable, mieux isolé du froid et du chaud, et surtout plus hygiénique et simple d’entretien.

Reste à venir pour cette année, le coin nuit de DOLLY le mouton, plus un abri dans le coteau pour la pluie. Enfin des aménagements extérieurs pour nos lapins seront également créés.